3182835359_2f1be7f9ac.jpgChacun trouve ses termes, associant à cela le phénomène que certains nomment synchronité, cette subtil symbiose entre intérieur et extérieur, thématique souvent pratiqué en art-thérapie, Carl Gustav Jun a étudié avec le physicien Wolgang Pauli, le principe de la synchronicité.

 

L'instant où là, "ça se passe", c'est magique disent les touaregs. Cela amène à notre conscient, des vécus simultanés, non lié à une loi de cause à effet.

 

 

La synchronicité est "quand on attire, et que ce semblable est en connexion avec le semblable", Jung en a établi ses principes et sa théorie. Il explique d'ailleurs comment un malade change au fur et à mesure des consultations, pendant une thérapie, quand son intérieur se modifie.

 


 

Le négatif arrive et engendre la positif, il s'agit d'accepter la situation, faire une pause et regarder, ainsi on sort du cercle vicieux de la peur, on laisse le positif s'installer pour s'ouvrir au hasard de la vie, toujours juste et magique !

 

 


Retour à l'accueil